Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Visiteurs

ACCID - Association loi 1901   Plus de 150 adhérents ... pour 2013

Publié par E. VALTOT

Bonjour,
 
La réunion de la commission consultative du lundi 21 mai dernier était destinée à préparer la révision du Plan Départemental d'Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés (PDEDMA)
Peu de monde présents (hormis les associatifs) à cette réunion, ce qui dénote l'intérêt des membres de la commission pour la question.
Présents : Yannick Dars, Alain Roussel, 1 représentant de l'ADEME, les associatifs (Isobel Quentin, Vosges Ecologie, ASVPP, MénanNon,…)
 
Il s'agissait de tracer les contours de l'intervention de l'opérateur (à désigner) qui aura en charge d'évaluer les modalités de traitement des déchets dans les Vosges, car pour réviser ce plan, encore faut-il avoir une vue d'ensemble, précise de l'existant (moyens de traitement, nature des déchets, tonnages des ménagers et des industriels, etc…)
 
Le 17 mai dernier, nous nous étions réunis autour d'Isobel Quentin pour définir ce que nous voulions apporter comme contribution à cette réunion et avions convenu que pour que le diagnostic soit le plus pertinent possible et donc, le plus utile possible à cette révision annoncée, il fallait que cet état des lieux porte aussi sur :

-         
l'évaluation de la politique menée dans les Vosges au regard de la loi de 1992 et des différentes directives européennes (mettre en évidence le non respect, les contradictions)
-          l'évaluation du potentiel de valorisation matière, existant dans le département (qui est important dans les Vosges)
-          Egalement que soit affirmé le principe du "Zéro Déchet"
 
Ces trois principales propositions ont reçu un avis favorable par les représentants du département et de l'ADEME.
 
En juin, une autre réunion définira avec précision le cahier des charges à remettre à l'opérateur chargé de l'évaluation. Dans ce cahier des charges devraient donc figurer entre autres, ces trois propositions.
 
A bientôt,
 
Eric valtot
 
 
PS : Pour information : l'incinérateur de Rambervillers est sous contrat jusqu'en 2018 pour 90 000 tonnes/an.

Commenter cet article