Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Visiteurs

ACCID - Association loi 1901   Plus de 150 adhérents ... pour 2013

Publié par P. GEORGE

Colère du leader mondial du légume, Bonduelle, dont le siège social et la plus importante usine n'est située qu'à 2 km du site prévu pour la construction d'une usine d'incinération des déchets à Arques dans le Pas-de-Calais.

"Les Echos" reviennent aujourd'hui sur le projet d'usine d'incinération à Arques dont l'ouverture est prévue pour 2011. Alors même que l'enquête publique est achevée et que le permis de construire est attribué, on attend désormais l'avis du commissaire enquêteur dans les prochaines semaines. Un avis qui retient une attention toute particulière chez Bonduelle.

En effet, le siège social du géant du légume ne se situe qu'à 2 km du site de Arques, à Renescure. La commune abrite aussi la seconde plus importante usine du groupe qui travaille avec près de 650 agriculteurs.

Une image potentiellement écornée

Alors même que le groupe vient d'investir 50 millions d'euros sur trois ans pour la modernisation de son unité conserve et surgelé, la proximité de l'usine d'incinération risque d'avoir des conséquences négatives sur l'image de la société. Les responsables évoquent également "les conséquences sur l'emploi dans la région qu'une telle crise médiatique entrainerait" et préconise de "réexaminer le choix du site et/ou la technologie choisie".

Côté du syndicat mixte, on précise que le projet affiche des niveaux de filtration des fumées extrêmement sévères et trouve sa légitimité dans son inscription aux plans d'élimination des déchets du Nord et du Pas-de-Calais. Néanmoins, chez Bonduelle, on accuse ce projet d'être en parfaite contradiction avec le Grenelle de l'environnement et dangereux économiquement pour la région.


© 2008 Enviro2B - Tous droits réservés

Commenter cet article