Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Visiteurs

ACCID - Association loi 1901   Plus de 150 adhérents ... pour 2013

Publié par P. GEORGE

Onzième mandat successif pour Christian Poncelet, réélu sans surprise hier. Il a annoncé une accélération de l'investissement avec un emprunt exceptionnel.


« J'ai été beaucoup pris à partie sur mon âge. Je suis en excellente santé ! »

Tous au travail ! A peine réélu par 20 voix contre 11 à Etienne Pourcher - un score attendu - le nouveau président a invité sans attendre les conseillers généraux à retrousser leurs manches. Rappelant aux « nouveaux » la performance flatteuse des Vosges en matière d'investissement (supérieur en volume à la Meurthe-et-Moselle !), il a révélé le lancement d'un investissement exceptionnel « dans le but de financer des investissements prêts à démarrer. »

Christian Poncelet a recensé 600 M€ de travaux à réaliser dans les six ans qui viennent. 440 pour les routes, 120 pour les collèges, et respectivement 25, 20,17 et 8 pour les bâtiments administratifs, sociaux, culturels, liés aux infrastructures routières.


Fonctionnement moins cher


Pour accomplir ce « pas de géant », le patron du Département compte sur les disponibilités financières ménagées par les économies de fonctionnement. Un premier plan OPE Optimisation des Procédures et Economies a permis de réduire de 1,9 m€ le coût du fonctionnement interne de l'organisation administrative du Département. Et cela, malgré l'arrivée de nombreux personnels venus de l'Etat.

Cette année, l'effort va être intensifié. 45 groupes de 10 personnes, au lieu de 15, vont plancher collectivement. Objectif : « Comment mieux travailler, en coûtant moins cher à la collectivité ».
Le Département des Vosges a des progrès à faire en matière de marchés publics : les procédures y sont deux fois plus longues - six mois au lieu de trois - que pour la moyenne française. Pour être plus efficace, le conseil général s'adjoindra aussi une pléiade de spécialistes de l'informatique, des routes et des bâtiments « pour élargir les goulets d'étranglement dans les procédures ».


Doper routes et haut débit


Autre changement : Christian Poncelet va proposer de revoir les critères de subvention pour aider les communes les moins riches et celles qui participent activement au financement de leur projet. Un volontarisme illustré au point de vue départemental par les deux PPP (Partenariat Public Privé) « routes » et « très haut débit ». C'est aujourd'hui que la mission d'appui se prononcera sur ces deux opérations. En jeu : 170 M€ pour l'axe Epinal-Rambervillers-Saint-Dié.
Et 50 M€ pour le PPP « haut débit ».

Pour répondre véritablement aux besoins des Vosgiens, une étude-diagnostic va être menée dans chaque canton, en partenariat avec l'Université : « J'irai dialoguer avec les habitants des 31 cantons », annonce Christian Poncelet, qui se déclare en excellente santé.

La santé économique du Département ? Pour établir ce diagnostic, Christian Poncelet s'en remet à deux statistiques :
« Vivons-nous dans un département en déclin alors que les droits de mutation en 2007 ont augmenté en moyenne en France de 5 %, et de 11,1 % dans les Vosges ? Et que les bases physiques de la TP sont en hausse de 2,3 %, celles de la taxe d'habitation de 3,6 % et celles du foncier bâti de 4,2 % »
De quoi précipiter Cassandre dans un gouffre de désespoir !


Jean-Paul VANNSON

Est-Républicain - 21/03/2008

 

 

Commenter cet article