Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Visiteurs

ACCID - Association loi 1901   Plus de 150 adhérents ... pour 2013

Publié par P. GEORGE

Et en plus, il a tout compris, je cite « Nous ne devons pas nous situer dans la réaction, martèle Émile Blessig, mais dans l'anticipation ». Le parlementaire est convaincu notamment qu'il convient de mandater un cabinet de spécialistes, d'envergure nationale, dont la mission sera de conseiller les intercommunalités dans la manière de s'opposer à un tel projet. Si seulement cela pouvait inspirer notre député, .... Je précise qu'à Hirschland, ils viennnent de découvrir le projet "secret" de VS. La réaction et la mobilisation sont immédiates et fortes. Même l'église protestante se joint à la protestation, ...

Les réactions se multiplient


Le projet d'aménagement d'une énorme décharge sur les terres de la ferme du Schwabenhof à Hirschland (DNA du 18 mai) alimente toutes les discussions en Alsace Bossue et dans la région ces jours-ci.

Aujourd'hui samedi, le député Émile Blessig rencontrera le maire de Hirschland Guy Dierbach et le conseiller général, président de la communauté de communes d'Alsace Bossue, Jean Mathia. Cette séance de travail, à laquelle il est probable que se joignent d'autres personnes, élues ou non, doit permettre dé définir ensemble quels sont les sauvegardes à actionner pour contrer le projet d'aménagement d'un centre technique d'enfouissement des déchets à 3 km à vol d'oiseau de la décharge d'Eschwiller qui fonctionne déjà depuis 30 ans en Alsace Bossue. Le parlementaire est convaincu notamment qu'il convient de mandater un cabinet de spécialistes, d'envergure nationale, dont la mission sera de conseiller les intercommunalités dans la manière de s'opposer à un tel projet. « Nous ne devons pas nous situer dans la réaction, martèle Émile Blessig, mais dans l'anticipation ».

Depuis une semaine, plusieurs pétitions circulent sur le papier et sur le Net. Elles auraient recueilli déjà des centaines voire plus d'un millier de signatures.


José Bové a été invité


Une grande manifestation de protestation s'organise pour le 15 juin. L'association pour la défense de la vallée de l'Isch souhaite réunir un maximum de monde entre 12h et 13h sur la route qui va de Hirschland à Schalbach et qui borde les terres du domaine du Schwabenhof. (*)  L'église protestante, par le truchement de la pasteur Danièle Hauss-Berthelin, invite à une célébration le 8 juin à 17h au stade de Hirschland. Tous les élus d'Alsace et de la proche Moselle sont conviés, de même que... José Bové, dont la présence toutefois n'est pas confirmée (**).  Le Parti socialiste, à travers la section d'Alsace Bossue, prend position officiellement et dénonce « les menaces qui pèsent sur les hommes et la nature ». Il soutient « ceux qui se sont engagés dans la défense de leur terre et de leur avenir ». « Nous ne pouvons concevoir que l'Alsace Bossue devienne la poubelle du Grand Est de la France. On demande à nos concitoyens de faire des efforts pour limiter les déchets et on veut en imposer d'autres. Quelle logique ? Nous nous opposons au démantèlement d'une ferme dans un contexte de pénurie de nourriture mondiale ».  De son côté, Marc Hauter, le propriétaire de la ferme, accaparé par des travaux saisonniers, observe tout cela avec un certain recul. Il veut garder la tête froide et ne pas agir sous la pression ou dans un contexte d'émotion trop forte. Il communiquera son sentiment suite aux articles parus précédemment dans les colonnes des DNA d'ici quelques jours, a-t-il annoncé.


J-L.W. (DNA)

Commenter cet article