Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Visiteurs

ACCID - Association loi 1901   Plus de 150 adhérents ... pour 2013

Publié par P. GEORGE

Il est aussi important de rappeler les motifs du refus du projet EDINOR (SITA) à Rugney en 2004. Là, deux motifs avait été retenus : le pétitionnaire ne maîtrisait pas la bande des 200 m, problème des oiseaux et des avions. A méditer. Heureusement que Villers Services n'avait pas encore "inventé" son fameux filet anti-oiseaux mis en oeuvre à Vic de Chassenay :-)


A. RUGNEY

Par arrêté du 15 juin 2004, le Préfet refuse à la société EDINOR l’exploitation du site projeté aux motifs :

- d’une part, que le pétitionnaire ne dispose que d’environ 84% de la surface correspondant à la bande exigée par arrêté ministériel du 9 septembre 1997 (règle de maîtrise foncière des 200 mètres) autour de la zone de stockage,

- d’autre part, comme l’a établi la délégation régionale de l’aviation civile, la présence de ce centre constituerait un risque inacceptable pour la navigation aérienne. Il attirerait des oiseaux à une certaine hauteur dans les environs immédiats du circuit d’attente associé à la procédure d’approche aux instruments qui est utilisée par l’aéroport d’Epinal-Mirecourt. En dehors des moyens matériels et humains mis en œuvre à l’intérieur de la zone aéroportuaire pour limiter le nombre de collisions, aucune solution sûre n’est proposée par le pétitionnaire permettant d’écarter ce danger concernant la sécurité.

Commenter cet article