Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Association ACCID

ACCID est une association loi 1901 qui a pour but de s'opposer à l'implantation d'un Centre de Stockage de Déchets Ultimes ou à tout autre type de décharge ou de stockages contrôlés

L'inconnu(e) de Villoncourt - Est-Républicain

Bigre que d'agitations.  Quelques rectifications s'imposent : à Rugney, c'est la société Edinord qui avait déposé un projet et non Barisien. De toute façon Edinord est une filiale de la SITA, déjà en course à Rugney, Ménarmont et Pierraumont. Nous les voyons mal lancer un 4ième dossier.

Deuxième point, la société Barisien exploite la déchèterie, le centre de tri et le CSDU de classe III (matériau inerte) de Vaudoncourt (à coté de Bulgnéville).

La Sita n'a pas l'habitude de partager l'exploitation de ces centres de stockage. Si comme Alain CORDIER, patron de l'entreprise BARISIEN, le dit, son entreprise "
n'exclut pas de se raccrocher à un projet de centre d'enfouissement dans les Vosges", il ne reste que le notre à Robécourt. La société Villers Services n'ayant pas l'habitude d'exploiter les centres pour lesquels elle obtient les autorisations d'exploiter, cela tombe bien. Il n'est peut-être pas nécessaire de chercher bien loin l'entreprise qui rachètera le CSDU de La Fennecière, s'il venait à être autorisé ?

 


Qui a relancé l'idée d'aménager un centre d'enfouissement sur les terrains de la ferme de la Campagne ? Mystère.

Depuis que L'Est Républicain a révélé que le projet de Villoncourt avait été relancé (ER du 5 septembre), chacun y va de son commentaire. Qui se cache derrière tout cela ?

Le maire de Villoncourt (120 habitants), Jacques Huguenin, ne sait pas. « Ça remue un peu chez nous, mais on ne connaît pas grand-chose », assure l'édile, « je n'ai rien reçu en mairie, je n'ai rien vu. Le conseil municipal n'est pas trop hostile. Ce ne sera pas une décharge mais un vrai centre d'enfouissement moderne. C'est vrai que c'est intéressant au niveau fiscal. Tout le monde produit des déchets mais ne veut pas de site de stockage près de chez lui. Tout le monde veut un téléphone mais ne veut pas d'antenne... ». Par ailleurs, Villoncourt se situe dans le périmètre d'un site adapté à l'émergence d'un parc d'éoliennes...

« L'achat des terrains dépendra des résultats des sondages et ces sondages n'ont pas été faits », croit savoir Jacques Huguenin. L'exploitation en question compte 72 hectares d'un seul tenant.

L'association Accid, qui s'oppose au dossier de Villers Services à Robécourt, annonce que le groupe Barisien (en piste pour Rugney) pilote le dossier de Villoncourt. « Faux ! Ce n'est pas nous », rétorque Alain Cordier, le patron du groupe qui exploite le site de Sandaucourt et assure la collecte des déchets dans le secteur de Bulgnéville, « mais nous n'excluons pas de nous raccrocher à un projet de centre d'enfouissement dans les Vosges. Villoncourt, on n'y pense pas ».

Chez Villers-Services, même réponse catégorique : « ce n'est pas nous ». A Sita Lorraine, c'est un « non » prononcé du bout des lèvres, alors que le recours contre le préfet, qui a recalé l'autorisation concernant Escles-Pierraumont, arrive à peine au tribunal administratif.

Reste quelques « gros clients » du métier, comme Veolia-Onyx, ou encore Edinord de Tinqueux près de Reims. Edinord possède une petite agence à Thaon- les-Vosges et collecte (entres autres communes) les ordures ménagères de Villoncourt... Tiens, tiens.


G. M. (Gérard MOUGIN)
Est-Répoublicain - 14/09/08

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Etienne 14/09/2008 18:38

Barisien possède et exploite un CSDU qui accueille 135 000 tonnes de déchets par an.