Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Visiteurs

ACCID - Association loi 1901   Plus de 150 adhérents ... pour 2013

Publié par ACCID

Après s'être portée candidate à un site d'enfouissement de déchets radioactifs, Rouvres-en-Xaintois a annulé sa décision suite à une opposition populaire. La vaste campagne de recherche d'un site d'enfouissement pour des déchets faiblement radioactifs mais à vie longue (FAVL) engagée par l'ANDRA (agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) concerne plus de 3 000 communes. Parmi elles, cinq communes vosgiennes ont voté pour une candidature à ce site.

 

Après la défection récente de Fréville, c'est au tour de Rouvres-en-Xaintois de faire volte-face. Ce brusque retournement de situation s'est déroulé mardi soir, à 18 h 15, lorsqu'un vote du conseil municipal roburien a changé la donne quelques semaines seulement après un vote unanime favorable à une implantation. Par 6 voix contre et 4 voix pour, la municipalité décidait de changer sa position en refusant de poser sa candidature pour le site de stockage devant un parterre d'habitants venus marquer leur opposition à cette éventualité nucléaire.

 

Ce revirement est le fruit d'une mobilisation rapide d'un groupement de personnes farouchement opposées à ce stockage dans leur commune. La fronde de quelques habitants a vite pris de l'ampleur pour faire tache d'huile avec une partie de la population. "Nous voulons des explications sur la raison pour laquelle le conseil municipal a décidé de prendre une décision sans nous concerter", lançait une instigatrice du groupement farouchement opposé à ce projet.

 

Une réunion publique passionnée le lundi 10 novembre dernier permettait de mettre en lumière les divergences avec une bonne partie de la population. Face à ce phénomène, le maire a donc décidé de réunir en catimini son équipe municipale. "C'est avant tout pour éviter de couper en deux la commune que je propose que nous procédions à un nouveau vote sur la candidature ou non de Rouvres-en-Xaintois pour un site de stockage de déchets radioactifs", annonçait Bernard Charles, mardi, en préambule du scrutin à bulletins secrets.

 

Visiblement secoués par la réaction populaire, six conseillers ont donc changé d'avis, inversant ainsi la tendance de manière spectaculaire et inéluctable. De là, le premier magistrat se pliait au résultat démocratique. C'est donc la seconde commune qui effectue une marche-arrière après Fréville. Seules restent Grand, Soulosse-sous-Saint-Elophe et Aouze.

 

La Liberté de l'Est / Vosges -  20.11.08 - Eric Nurdin

 

FAVL : Réunion Publique à Aouze

 

5 communes des Vosges s'étaient portées candidates suite à l'appel de l'andra qui recherche un nouveau site pour « accueillir » des déchets radioactifs dit « FAVL »

 

Il s'agit d'Aouze, Grand, Freville, Rouvres-en-Xaintois et Soulosse sous St Elophe. Après celui de Fréville le mois dernier, le conseil municipal de Rouvres-en-Xaintois vient de changer sa position en procédant à un nouveau vote mardi soir.

 

Nous félicitons le conseil municipal de Rouvres-en-Xaintois et les habitants pour leur mobilisation, qui ont permit que cette sage décision ait pu être prise.

 

Une manifestation unitaire a eu lieu le 27 septembre à Neufchâteau qui a rassemblé plus de 150 personnes.

 

Nous demandons qu'une information concrète et impartiale soit donnée aux habitants concernés afin qu'un débat équitable puisse être engagé avant une consultation de la population sous une forme de référendum.

 

Nous interviendrons le 25 novembre à Aouze pour dénoncer ce projet de l'andra, pour informer les citoyens sur les dangers que représentent ces déchets radioactifs, et que leurs conseillers municipaux peuvent encore changer d'avis.

 

Rendez vous le 25 novembre à 20h30, salle municipale sous l'église

 

Groupe Vosges anti-nucléaire.

Contact : 06 72 55 56 96

 

 

 

Est-Républicain - 19/11/2008

Commenter cet article