Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Visiteurs

ACCID - Association loi 1901   Plus de 150 adhérents ... pour 2013

Publié par ACCID

Cela nous change du discours traditionnel, plein de pessimisme et scepticisme, de M. Benoit JOURDAIN.



Dans le cadre de l'élaboration du nouveau Plan d'élimination des déchets ménagers, la tribune menée par Alain Roussel a fait étape à Gérardmer.

Depuis 2006, il est de la compétence du conseil général d'évaluer et d'élaborer le Plan d'élimination des déchets ménagers du département qui avait besoin d'un sérieux lifting. Il avait été révisé pour la dernière fois en 2002 et ne correspondait plus à la réalité de l'émission actuelle des déchets dans les Vosges. Aussi, la commission consultative des déchets menée par son président Alain Roussel s'est-elle rapidement penchée sur la question, constituant des ateliers de réflexion et de travail. Un premier scénario ayant pour objectif d'optimiser le traitement des déchets
et surtout d'en réduire la quantité vient donc de voir le jour, mais il est loin d'être figé. Ce dernier doit encore évoluer jusqu'à sa mise en place effective prévue pour le premier semestre 2010. Afin de l'affiner, la commission va à la rencontre des communes et de ses habitants qui sont concernés par ce plan et devront l'appliquer.


Responsabiliser


Comme l'a précisé Alain Roussel, la communication est primordiale dans ce type de projet, notamment auprès des particuliers. Cela passe entre autres par une sensibilisation encore plus conséquente sur l'environnement. De plus, il faut impérativement inciter les Vosgiens à être plus responsables et leur donner les moyens de l'être face à l'émission des déchets.

Valoriser le tri et le faciliter, taxer de manière plus importante l'enfouissement des déchets, faire valoir les diminutions et la valorisation des déchets auprès des distributeurs sont autant de points sur lesquels il faudra insister.

Certaines idées reçues doivent également être dissipées. Nombreux sont ceux qui estiment que trier est inutile et coûte plus cher. C'est absolument faux car lorsqu'un déchet est placé dans une benne spécifique, il devient une matière première. Les éco-emballages en bénéficient et peuvent se développer.

Par ailleurs, si l'on prend l'exemple des déchets organiques (20 % de la masse de déchets produits par un Vosgien en moyenne), on s'aperçoit qu'ils sont les plus lourds car ils contiennent beaucoup d'eau. Leur incinération est donc beaucoup plus difficile et plus coûteuse pour les communes et les communautés de communes. Un facteur qui se ressent dans le portefeuille du contribuable. Le choix du compostage s'impose donc de lui-même car il est nettement plus économique pour tous.

C'est aussi au portefeuille des gros producteurs de déchets que veut s'attaquer ce nouveau plan par diverses mesures et taxes afin de les forcer à réduire leur émission jugée trop conséquente. Un gros chantier pour la commission, mais elle s'est fixé des objectifs ambitieux et entend bien les atteindre.

Vosges Matin - 26/04/2009

Commenter cet article