Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Visiteurs

ACCID - Association loi 1901   Plus de 150 adhérents ... pour 2013

Publié par ACCID


Ces engins de guerre ont été trouvés en creusant une tranchée sur le bord de la route de Lamarche. L'obus n'était pas désamorcé.

Lors des travaux d'enfouissement du réseau électrique de 20 000 watts pour alimenter la ZAC "Cap Vosges Damblain", les employés de l'entreprise SNCTP de Chaumont ont découvert un obus antichar allemand de calibre 8,8 cm, et une grenade à fusil antichar allemand.

Durant la seconde guerre, une colonne de militaire allemand avait été mitraillée par un char Leclerc sur cette route. Deux démineurs du centre de la sécurité civile de Colmar ont emporté les engins explosifs à Colmar pour qu'il y soit désamorcé et détruit.

D'après eux, la grenade était la plus dangereuse, car elle n'a pas besoin d'un grand choc pour exploser. Ils sillonnent huit départements de l'Est et récupèrent des munitions datant de 14-18, 39-45, mais aussi de la guerre de 70 et même un boulet de l'époque napoléonienne ! Ils ont tenu à rappeler la conduite à tenir en cas de découverte de ce genre d'engin de guerre : Ne pas toucher, camoufler, ne pas ébruiter la nouvelle, prévenir la mairie ou la gendarmerie, qui feront le nécessaire auprès des services compétents.

Vosges Matin - 09/11/2009

Commenter cet article