Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Visiteurs

ACCID - Association loi 1901   Plus de 150 adhérents ... pour 2013

Publié par ACCID

darney compostage

Depuis le printemps, les travaux de jardinage vont bon train. Le syndicat intercommunal de collecte et de traitement des déchets apporte sa pierre (ou plutôt son engrais !) à ces tâches familiales.

La jeune ambassadrice du Sicotral, Agathe Gornet, est venue sur le site de la déchetterie où un espace a été spécialement aménagé pour initier les familles de jardiniers à la fabrication d'un compost tout à fait économique à partir des déchets ménagers. Son souhait est de voir cette technique se développer au maximum dans le Sud-Ouest vosgien, et les visiteurs qui se sont succédé tout au long de la journée d'information ont pu découvrir le système ou entrer dans des détails plus poussés pour ceux qui sont déjà convaincus et qui veulent l'améliorer.

Le compostage c'est quoi ?

Il suffit d'un coin de jardin pour recycler les déchets organiques qui n'iront plus dans les poubelles, d'où une économie dans la dépense du ramassage.

Cette matière première du compostage doit comprendre : 50 % de produits "bruns, secs et durs" : ce sont par exemple des feuilles mortes, des branchettes coupées, paille et foin (excellents), cendres de bois et sciure (en petites quantités), papiers usagés, carton brun épais (en petits morceaux), bouquets de fleurs et plantes d'appartement. 50 % de produits verts, mous et humides : épluchures, marc de café et sachets de thé, résidus de repas et de jardin, coupes de gazon fraîches.

Avoir un composteur

Ce sera simplement un tas nu lorsqu'on veut traiter un volume important, ou alors un bac en bois que l'on peut fabriquer soi-même avec des planches à palettes que l'on habillera intérieurement avec une bâche perforée pour éliminer l'eau de pluie (le Sicotral peut lui-même fournir ces composteurs en bois de différentes tailles à des prix très avantageux et des fûts en plastique qui sont exposés à la déchetterie).

L'ambassadrice a ensuite expliqué à chaque famille comment utiliser les déchets stockés : mélanger soigneusement à parts égales les produits verts et les produits secs et les réduire au mieux en petits morceaux avant de les déposer dans le composteur. Faire en sorte que le compost ne reste pas sec car sa décomposition serait trop lente : alors humidifier et rajouter des produits humides. Attention au compost trop humide en période de pluie car il deviendrait malodorant (couvrir le compost avec du carton épais ou de la moquette).

Quant à l'utilisation du compost, le compost "jeune" servira en surface des cultures et de la pelouse (après la 1ere coupe) et le compost "mûr" en couches profondes (dans le potager mais aussi dans le jardin d'agrément et les jardinières.

Dans tous les cas, le compost rééquilibrera la terre, fortifiera les plantes, évitera les maladies et les parasites avec les rosiers par exemple. S'il entraîne quelques contraintes, il apportera en revanche beaucoup de bénéfices…

Vosges Matin - 27/04/2010

Commenter cet article