Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Association ACCID

ACCID est une association loi 1901 qui a pour but de s'opposer à l'implantation d'un Centre de Stockage de Déchets Ultimes ou à tout autre type de décharge ou de stockages contrôlés

Déchets : le Sicovad absorbe sa part du SMDV (Vosges Matin)

sicovad 19 12Pour sa dernière réunion de l'année 2009, le comité syndical du Sicovad avait un ordre du jour bien maigre qui fut rondement mené.

Le premier point d'importance concernait les conséquences de la dissolution du syndicat mixte des déchets de la Vôge (SMDV). Les deux structures qui accueilleront les communes qui en faisaient partie, le Sicovad et le Sicotral, doivent en effet se répartir les actifs et passifs du SMDV de même que le personnel qui y travaillait. La répartition s'effectuera en fonction d'un pourcentage correspondant au nombre d'habitants rejoignant chacun des syndicats. Le Sicovad hérite ainsi d'une part de 87,32 %. Pour les actifs, le syndicat récupère environ 100 000 € et comme passifs les emprunts concernant l'achat de bennes et le financement de la déchetterie de Xertigny. En compensation, le Sicotral se voit attribuer les conteneurs d'apport volontaire de papiers, plastiques et métaux des communes du secteur du Sicovad qui n'en a pas utilité, ces matériaux étant collectés au porte-à-porte. Six nouveaux agents et un CAE rejoindront le Sicovad aux mêmes conditions, plus avantageuses, qu'ils avaient au SMDV, car leurs frais de transport vont augmenter du fait de l'éloignement géographique.

Benoît Jourdain, président du Sicovad, a ensuite entamé la litanie des tarifs 2010 qui pour l'ensemble demeurent inchangés. Ceux qui augmentent, de l'ordre de 2,5 à 3,2 %, le sont pour répercuter des hausses de taxes ou de coûts de fonctionnement.

Le Sicovad a également précisé et modifié les durées d'amortissement de ses emprunts, suite à une demande de la chambre régionale des comptes.

Enfin, le comité syndical a pris acte d'une décision modificative au budget principal pour tenir compte d'un versement de subventions "éco-emballages" qui tomberont plus tôt que prévu. Ceci implique de tenir compte d'une recette et d'une dépense supplémentaires de 400 000 €.

J.D.

Vosges Matin - 20/12/2009

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article