Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Visiteurs

ACCID - Association loi 1901   Plus de 150 adhérents ... pour 2013

Publié par ACCID

avant de commencer l'exploitation du centre d'enfouissement de Grisolles ?

Le jeudi 28 janvier 2010, l'association VAG est passée à audience au Tribunal Administratif d'Amiens, en ce qui concerne le référé suspension de l'autorisation d'exploiter. Elle attend la décision dans 3 semaines. Le Président du Tribunal a annoncé que les 2 recours sur le fond ( le recours en annulation du permis de construire et le recours en annulation de l'autorisation d'exploiter ) viendraient à audience avant la fin mars 2010. Rappellons que la société Villers Services a joué un rôle primordial dans la création de ce CSDU. Ce dossier est extrêmement complexe.


Grisolles :  VAG en audience ce matin


Moment important pour VAG, ce matin. Le tribunal administratif d'Amiens va se pencher sur l'autorisation d'exploiter l'Ecocentre.


FRANÇOISE PRÉVOST, présidente de Vivre à Grisolles (VAG), l'association qui milite contre l'Ecocentre de la Tuilerie (où seront stockées 80 000 tonnes de déchets ménagers) a un rendez-vous important, ce matin.

Au tribunal administratif d'Amiens, où les juges doivent examiner le recours en suspension de l'autorisation d'exploiter l'Ecocentre par Valor'Aisne. Un recours en référé déposé par VAG, le 7 janvier dernier. L'association s'attendait à voir l'audience se dérouler en février prochain. « Finalement, elle a lieu peu de temps après qu'on ait déposé le recours », se réjouit la présidente pour qui c'est « bon signe ». Elle ajoute : « Notre souhait est que l'Ecocentre ne puisse enfouir des déchets en attendant qu'un autre recours sur le fond contre le permis de construire et l'autorisation d'exploiter ait été préalablement jugé par le TA d'Amiens (NDLR : c'est prévu en mars prochain). »

Confiance

Mme Prévost se dit « confiante » : « Les juges ont conscience de l'urgence du dossier. » Car rappelons-le, l'Ecocentre devrait, d'ici peu, ouvrir ses portes. Si le tribunal suspend provisoirement l'autorisation d'exploiter et va donc dans le sens de VAG, ce sera un nouveau coup dur pour Valor'Aisne, qui attend avec impatience l'ouverture du site de Grisolles, celui de la Chapelle-Monthodon ayant fermé ses portes l'an dernier. À noter que cinq actions en justice, au total, sont engagées par VAG contre Valor'Aisne. Outre celles évoquées plus haut, elles portent sur le choix du site, l'acquisition du terrain et le permis de construire.

L'Union l'Ardennais > Jeudi 28 Janvier 2010

Commenter cet article