Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Visiteurs

ACCID - Association loi 1901   Plus de 150 adhérents ... pour 2013

Publié par ACCID

fabregues annulation pig

Fabrègues - L'Agglo suspend le projet de décharge au bord de la Gardiole

L'Agglomération a-t-elle  porté hier un coup fatal au projet Sita Sud d'un pôle multifilières de traitement des déchets, au bord de la Gardiole ? Un dossier qui inclut la mise en décharge de 130 000 tonnes par année et rencontre depuis 2005 la farouche opposition de la population de Fabrègues et de ses élus, au point que, d'obstacles en erreurs, il est aujourd'hui à l'arrêt. Une affaire que la communauté a soutenue, jusqu'ici, sans faillir.

A l'issue d'un bureau réunissant autour de lui ses vice-présidents, Jean-Pierre Moure signifia hier matin la   « suspension » du projet : « La voix de la sagesse est de suspendre le site de Fabrègues et les dispositions qu'on peut avoir par rapport à ça. » Et, invité à préciser le sens du vocable suspendre, le président de la collectivité ajouta : « La problématique de Fabrègues, je la règle aujourd'hui, en suivant la logique qui a été la mienne quand j'ai voté contre des délibérations en conseil. On a un blocage et ce n'est pas la peine d'aller dans le mur. »

Le président de l'Agglo parle de « message fort » adressé à Fabrègues, qu'il lie à une seconde décision : inviter tous les décideurs et acteurs de la filière traitement, élimination des déchets de l'Hérault à mener une réflexion globale. Pas à l'aune d'un territoire, comme il est d'usage - une communauté règle la question de ses déchets seule - mais à l'échelle du département. Donc, une mutualisation. Et de montrer l'exemple : « Nous mettons à la disposition des autres territoires les capacités d'Amétyst, qui fonctionnera à nouveau pleinement à partir de mi-juin, pour traiter des déchets qu'aujourd'hui ils exportent hors de l'Hérault. »

La proposition de Jean-Pierre Moure porte sur une optimisation des outils existants ou à créer. Dans ce contexte, à formaliser dans un schéma départemental d'élimination des déchets révisé, Fabrègues ne serait plus, au profit de sites faisant moins difficulté, lâchait-on en marge des propos présidentiels. Montblanc, proche de Béziers, soufflait-on.

Mais quel est le poids de la décision votée à l'unanimité, hier par le bureau de l'Agglo ? Pourquoi simplement suspendre si la volonté d'en finir est réelle, l'échec constaté ?

Peut-être parce que l'Agglo ne le peut pas. Sollicité, le préfet Claude Baland expliquait hier soir avoir pris « acte » de cette suspension et qu'il participera « au tour de table pour la recherche de solutions palliatives, trouver d'autres capacités de traitement » pour les « 200 000 t » de déchets exportés par le département.

Mais il ajoutait avoir « tenu également à signer le troisième Pig ». Un arrêté de projet d'intérêt général qui garde la porte Fabrègues ouverte.

Midi Libre - 15/12/2010

 

vallasse CG 15 novembre 1

vallasse CG 15 novembre 2

 

vallasse CG 15 novembre 3

Commenter cet article

windows 7 technical support 13/09/2014 14:04

That must have been a strong message to the Fabrègues. I wonder why it took so long. I hope the Fabrègues take this warning with serious regard. They should understand the fact that they will be terminated next time with immediate effect.