Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Association ACCID

ACCID est une association loi 1901 qui a pour but de s'opposer à l'implantation d'un Centre de Stockage de Déchets Ultimes ou à tout autre type de décharge ou de stockages contrôlés

La Ville de Paris veut généraliser le compostage au pied des immeubles (AFP, site Mairie de Paris)

PARIS — Adieu papiers, verre, plastique mais aussi déchets organiques : la Ville de Paris, qui expérimente déjà depuis plusieurs mois le compostage de déchets organiques, a lancé mardi un appel à candidatures pour élargir ce dispositif à une centaine d'immeubles volontaires (NB : sur le site de la ville de Paris, il est indiqué seulement 25)

Deux composteurs, gros caissons en bois d'une capacité de 300 litres chacun, à l'usage d'une quinzaine de foyers d'un immeuble pilote du XXe arrondissement, ont été présenté mardi à la presse.

"Dans nos poubelles, la moitié des déchets organiques peuvent être recyclés sous forme de compost, ce qui permettrait d'alléger de 70 kilos par an et par habitant la poubelle verte dédiée aux ordures ménagères", a estimé l'adjoint au maire chargé de la propreté et de la gestion des déchets, François Dagnaud.

Les locataires volontaires sont appelés à déposer à l'aide de seaux fournis par la Ville de Paris leur déchets organiques (épluchures, fleurs fanées, marc de café, feuilles et sachets de thé, coquilles d'oeufs cassées...) dans le composteur et à les mélanger à l'aide d'une fourche à de la matière sèche. "Ca évite les odeurs", explique la présidente de l'amicale des locataires de l'immeuble, Sarah Feuillette.

Une seule condition à respecter : "ne pas mettre de viande, de croûtes de fromages ou de restes de plats cuisinés qui pourraient attirer les rongeurs", selon cette militante écolo.

Au bout d'un an de maturation, le compost obtenu sera destiné à enrichir le le terreau des jardinières et des espaces verts collectifs de l'immeuble.

Dans le cadre de son plan de prévention des déchets et du plan régional d'élimination des déchets ménagers et assimilés, la Ville de Paris souhaite "aller vers une généralisation du compostage des biodéchets", explique François Dagnaud.

Selon lui, le compostage est "une aventure collective sympa", qui contribue "à la recherche d'un nouvel art de vivre en ville".

L'expérimentation est ouverte à tous les immeubles (copropriétés, locataires de bailleurs sociaux ou privés) et à tous les établissements publics (école, bibliothèques, maison de retraites...) dès lors que l'utilisation du compost est possible sur le site.

"Je pense que ça va intéresser beaucoup de Parisiens. On est prêts à accompagner une centaine de projets mais s'il y en plus, on s'adaptera", précise François Dagnaud.

Les volontaires seront guidés pendant les neuf premiers mois par un professionnel.

Le dossier de candidature est disponible sur la page d'accueil du site internet www.paris.fr.

Copyright © 2010 AFP. Tous droits réservés.

 

compostage paris

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article