Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Association ACCID

ACCID est une association loi 1901 qui a pour but de s'opposer à l'implantation d'un Centre de Stockage de Déchets Ultimes ou à tout autre type de décharge ou de stockages contrôlés

Ménarmont / Doncières : Ils ont appris à vivre avec... (Vosges Matin)

Doncières. 140 habitants environ. Petit village paisible au nord des Vosges… Enfin paisible, presque. Si on fait l'impasse sur les dizaines de camions qui traversent le village chaque jour. Des camions remplis d'ordures qui prennent la direction de Ménarmont, trois kilomètres plus haut. Cela fait quarante ans qu'Odette habite dans la Grande Rue, l'artère principale du village et "finalement pour nous, les nuisances, ce sont surtout les camions. Environ quatre-vingt par jour. Ils passent toute la journée, sauf vers midi. Mais vous savez, maintenant, on est habitué, ce n'est plus tellement gênant." A Doncières, pour faire passer la pilule des déchets, les habitants ne payent pas la taxe d'ordures ménagères. Et les rues du village sont nettoyées plusieurs fois par an, à la charge de l'exploitant. "Oh il n'y a pas que du négatif !



Néanmoins, d'autres habitants préféreraient payer la taxe et ne plus voir les camions défiler. Christian habitait au bord de la route mais il construit aujourd'hui derrière,
"là où c'est plus calme. On était réveillé tous les matins à 5 h 45 par les camions qui freinaient à l'entrée du village. Et la poussière aussi, ça, c'est un problème. Pas besoin d'acheter du poivre, il y a ce qu'il faut dans la soupe."

Quant aux odeurs dans le village, ce n'est pas le principal problème pour cet exploitant agricole. "Il faut quand même dire qu'il y a eu des améliorations par rapport au début. Et puis, on travaille parfois un peu avec eux. Quand la SITA a besoin d'un service, on y va. Mais ce n'est pas pour ça qu'on a envie que la décharge reste ici." Cette décharge, les habitants cohabitent avec, à défaut de pouvoir faire autrement. D'ailleurs, peu croient à la fermeture de la décharge de Ménarmont, à la fin de l'année 2010. "Personne n'en veut alors vous pensez bien…" A Doncières, l'arrêt de bus scolaire a été déplacé de la rue principale à la rue de l'Eglise, un peu en retrait du trafic…

"La contrepartie"

Quelques kilomètres plus loin, Ménarmont. La décharge est située en retrait du village et c'est désormais Sébastien, 34 ans, qui habite au plus près du lieu. Ce père de famille construit actuellement sa maison à l'entrée du village, sans aucune crainte quant au bien être de sa compagne et de leurs deux enfants. "Cela fait six ans que j'habite au village et dans la vie de tous les jours, la décharge n'est pas gênante. De temps en temps, on a des odeurs, le matin ou le soir quand le temps est humide mais nous au moins, on n'a pas les camions. C'est par Doncières qu'ils passent." Une taxe d'habitation en retrait de 17 €, un loyer de 438 € pour 100 m2, Sébastien voit plutôt des avantages à vivre à Ménarmont. "Même l'eau est moins chère ici." Le seul inconvénient, ce sont les trajets quotidiens jusqu'à Saint-Dié pour aller travailler. Mais cela n'a rien à voir avec la décharge.



Au centre du village, Joëlle ne voit elle aussi que peu d'inconvénients à vivre à Ménarmont. Voilà trente ans qu'elle habite sa maison et " cela ne me dérange pas que la décharge soit là. Au début, on avait des odeurs mais maintenant, on ne sent plus que de temps en temps." Et là encore, les avantages obtenus grâce à la décharge ne sont pas étrangers au bien-être dans habitants. " C'est sûr qu'ils ont mis de l'argent. Ils ont payé les paraboles, ça évite aux habitants de mettre la main à la poche. C'est un peu la contrepartie pour que les gens s'accommodent du fait d'avoir une décharge sur le territoire de la commune." Dès lors, que Ménarmont déménage ou non à la fin de l'année prochaine, cela n'a plus guère d'importance pour ces habitants qui vivent la décharge au quotidien. Et qui, selon leur situation, s'en accommodent plus ou moins.

A.A.
Vosges Matin - 26/11/2009

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article