Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Visiteurs

ACCID - Association loi 1901   Plus de 150 adhérents ... pour 2013

Publié par ACCID

L’impact sur l’environnement de ces « DEEE » (déchets d’équipement électrique et électronique) est colossal. (Photo DR)

Qu’est-ce qui représente 12 milliards de téléphones portables ou encore 165 tours Eiffel ? C’est tout simplement le volume des appareils électriques, ordinateurs et autres matériels électroménagers jetés chaque année en France !

À raison de 16 à 20 kg par an et par habitant, l’impact sur l’environnement de ces « DEEE » (déchets d’équipement électrique et électronique) est colossal. D’autant que ces produits sont loin de contenir comme seuls produits dangereux du sirop de fraise ou du camembert bio. On parle plutôt métaux lourds et autres produits toxiques.


Le passage, mercredi, à la télévision numérique terrestre, va pousser à la retraite un bataillon de téléviseurs lorrains : ceux qui sont vraiment trop vieux. Et ceux qui, nécessitant l’achat d’un décodeur, seront réformés par leurs propriétaires (ingrats ?) au profit d’un matériel flambant neuf.

La règle du « un pour un »

Certes, les revendeurs ont aujourd’hui obligation de proposer la reprise, lors de l’achat d’un nouvel équipement. C’est la règle du « un pour un ». On peut aussi « offrir » son équipement un peu obsolète à une association comme Envie 2E en Lorraine. Ou l’apporter en déchetteries. Dans la Sarthe par exemple, le passage à la TNT a fait bondir l’apport en vieux écrans de 42 % dans les déchetteries du Mans.

Et pourtant, ce sont encore des milliers de tonnes de téléviseurs qui échappent aux filières de démantèlement faute de bon réflexe. Alors que 90 % d’un poste de télé est recyclable.

C’est pourquoi les éco-organismes chargés d’assurer la collecte et le recyclage des déchets DEEE (Ecologic, Eco-Systèmes, ERP et Recyclum) sont sur les dents ! Du 6 au 9 octobre, ils organisent avec les collectivités une « tournée » de sensibilisation qui passera par Nancy, Épinal, Gérardmer, Neufchâteau, Sarrebourg… Dans l’agglomération de Nancy, par exemple, il sera possible de rapporter vieilles télés et autres déchets électroniques dans une trentaine de déchetteries et commerces. Il y aura même un compteur pour afficher les promesses d’apport en point de collecte ! Cette tournée, qui constitue une avant-première en Lorraine, devrait être déployée à l’échelle nationale en 2011. À ne pas zapper…

Ghislain UTARD
Vosges Matin - 01/10/2010

Commenter cet article