Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Visiteurs

ACCID - Association loi 1901   Plus de 150 adhérents ... pour 2013

Publié par ACCID

Plus d'infomations, de photos et de vidéos sur le site de l'association NPCB : http://www.npcb.info/

 

plouray dec 2010

Hier, une nouvelle manifestation de quatre cents personnes a clos l'enquête publique contre le projet de centre de tri et d'enfouissement. La balle est désormais dans le camp du préfet.

« Un défilé permanent »

Dans les dernières semaines de l'enquête publique sur le projet de centre de tri et d'enfouissement de déchets industriels, la mairie de Plouray a connu une affluence sans précédent. Michel Morvant, le maire, a remercié les quatre cents manifestants venus répéter leur opposition, à l'occasion de la fin de l'enquête publique. Dans le calme, certains déguisés, d'autres brandissant des banderoles « Non à la méga-décharge », ou comparant Plouray à Plogoff.

Une vingtaine d'élus présents

Des élus avaient fait le déplacement : maires, conseillers municipaux de Rostrenen, Lignol, Langonnet, Langoëlan, Priziac, Ploërdut... Ainsi que la conseillère régionale Anne-Marie Boudu (Europe Écologie-Les Verts) qui, avec d'autres élus écologistes, avait récemment demandé à Jean-Yves Le Drian, le président du conseil régional, de se prononcer contre le projet de l'industriel normand, Guy Dauphin environnement.

Plus de 500 courriers et visites

Depuis le 3 novembre, plus de cinq cents courriers et visites ont été enregistrés en mairie. « Les registres sont pleins, la boîte aux lettres déborde ! », racontent les employées à l'accueil. Pourtant, hier après-midi, une dizaine de personnes sont encore venues apporter leur contribution. Dont Nature et patrimoine en Centre-Bretagne, association à l'initiative de la manifestation, venue déposer un mémoire et un rapport d'expertise d'un cabinet indépendant.

« Nos arguments sont imparables », assure Magali Diennet, sa présidente, aux commissaires-enquêteurs. L'association a aussi recueilli plus de 12 000 signatures au bas de sa pétition.

2011, année décisive

À Plouray, le projet GDE est dans toutes les conversations depuis trois ans. 2011 sera l'année décisive : les commissaires-enquêteurs vont désormais rédiger leur rapport, formuler un avis - favorable ou défavorable - et le transmettre au préfet... qui décidera de la suite qu'il souhaite donner au projet. Celui-ci prévoit un centre d'enfouissement de déchets industriels, en particulier issus de l'automobile, sur 150 ha.

Julie SCHITTLY.
Ouest-France 

Commenter cet article