Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Visiteurs

ACCID - Association loi 1901   Plus de 150 adhérents ... pour 2013

Publié par ACCID

Nous avions déjà noté la présence de M. WAECHTER comme caution écologique de l'étude d'impact du dossier de centre d'enfouissement présenté à l'enquête publique du projet "Robécourt 1", mais qu'un organisme public, aussi réputé et compétent que le BRGM, laisse l'entreprise Villers Services utilisé son nom comme caution géologique et hydrogéologique dans une brochure publicitaire, c'est stupéfiant.

Le BRGM a bien réalisé une tierce-expertice sur certains points sensibles, tierce-expertice demandé par le préfet des Vosges. Mais delà à en déduire que le BRGM certifie le risque zéro en matière industriel, il y a là plus qu'un pas que nous ne pouvons accepter.

Juste un rappel : dans sa tierce-expertice, le BRGM conclue juste que la méthodologie utilisée par Villers Services dans son étude géologique est acceptable. Rien d'autre. De là, à en déduire que les "conditions géologiques sont favorables", c'est faux puisque la société Villers Services devait faire beaucoup d'amégements pour rendre le site compatible avec une ICPE (travailler l'argile, la recompacter, reconstituer des couches à la bonne perméabilité, ...).  "Aucun risque pour la nappe phréatique", cela sonne bien. Déjà, il faudrait préciser de quelle nappe parle Villers Services, puisqu'il y a 5 nappes souterraines sous le site de La Fennecière. Et c'est vraiment, le BRGM qui certifie cela ? Ce sera donc lui le responsable en cas de pollution accidentelle ou non ?

Messieurs Dominique GUYONNET, Michel AGUILLAUME, Boris CHEVRIER, Laurent ROUVREAU , David NGUYEN-THE qu'êtes vous en train de cautionner ? Est-ce là vraiment le rôle du BRGM, de travailler "main dans la main" avec une entreprise comme Villers Services, à Montblanc (34) ou à Robécourt ? De finir sur une "plaquette publicitaire" d'une entreprise aux méthodes plus que contreversées ?


BRGM VS

 

 

 

Commenter cet article