Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Visiteurs

ACCID - Association loi 1901   Plus de 150 adhérents ... pour 2013

Publié par ACCID

jourdain 13 03Bonne nouvelle pour les habitants de plus en plus nombreux à bénéficier des services du Sicovad : malgré une augmentation des coûts, le taux de la taxe sera inchangé en 2010.

Le vote du budget du syndicat intercommunal de collecte et de valorisation des déchets de la région d'Epinal (c'est-à-dire le Sicovad), ce sera pour mercredi soir prochain. Un budget prévu pour être équilibré à hauteur de 2 563 590 € en investissement et 13 619 369 € en fonctionnement. Un budget dont on connaît d'ores et déjà les grandes lignes puisque les délégués communautaires ont procédé à l'incontournable débat d'orientation budgétaire jeudi soir.

L'occasion pour les représentants des communes adhérentes de plus en plus nombreuses (lire encadré) de vérifier que les comptes sont bien tenus. Ce qui n'est pas anecdotique pour les édiles qui ont aussi des comptes à rendre aux 125 018 habitants des 85 communes.

De ce côté-là, les délégués auront pu être rassurés, ils ne devraient pas avoir de mauvaises nouvelles à annoncer à leurs administrés après la séance de mercredi. Au contraire.

A moins d'une énorme surprise, c'est à l'unanimité qu'il devrait être décidé de maintenir le taux de la fameuse TEOM (la taxe pour l'enlèvement des ordures ménagères) à savoir 10,70 % de la valeur locative. " C'est la question la plus importante du budget, qu'est-ce que ça va donner sur la feuille d'impôt ?", a résumé le président Benoît Jourdain, précisant que ledit taux " peut être considéré comme faible eu égard aux services rendus, comme en atteste le montant moyen de la TOEM prélevé en 2008, 78,56 € par habitant et par an contre 98 € au plan national pour des structures de même population."

La question de la taxe est effectivement celle que se posent tous les usagers du Sicovad, qui peuvent donc être rassurés. Une taxe qui n'augmente pas, c'est à coup sûr une bonne nouvelle. D'autant que tout augmente. Y compris les coûts de transit, de transport et de traitement que supporte le syndicat. La facture sera alourdie de 2,8 % pour le Sicovad. Ce qui est peu par rapport à ce que l'on pouvait envisager selon Benoît Jourdain, sachant notamment que l'usine de traitement a dû lourdement investir pour une mise aux normes en matière de traitement de l'oxyde d'azote.

sicovad 2010Bons élèves ?

Il n'y a pas de miracle. Pour le président du Sicovad, " ce qui nous permet de maintenir les taux alors que les coûts augmentent, c'est qu'on a un petit matelas et qu'on a anticipé les hausses de manière volontairement pessimiste, en prévoyant le pire."

Cela dit, le coût de traitement à la tonne augmente inexorablement. Le but est donc plus que jamais de réduire le tonnage. Pour des raisons économiques comme écologiques. Les ressortissants du territoire géré par le Sicovad sont-ils de bons élèves ? Ils ne méritent en tout cas pas le bonnet d'âne. En 2009, le Sicovad a géré le même poids que les années précédentes, soit à peu de choses près 525 kg par an et par habitant. La bonne nouvelle, c'est que ce qui est mis dans les "poubelles grises" (les poubelles "classiques") représente 250 kg/an alors que c'était 360 kg il y a 10 ans. A une époque où il n'existait il est vrai guère de solutions alternatives. Comme ces déchetteries qui montent en puissance. "On approche d'un tonnage équivalent en déchetterie et en collecte." Ce qui est un bon point pour les élèves que nous sommes tous et qui ont intérêt à jouer le jeu si l'on veut que le taux de la taxe continue au mieux à stagner à l'avenir. Pour mémoire, la TEOM représente près de 70 % des recettes du budget principal du Sicovad, avec 9 738 000 € en 2009.

S. KUHN
Vosges Matin - 13/03/2010


La famille s'agrandit

En septembre prochain, la famille du Sicovad se sera encore agrandie puisqu'il a été décidé d'accueillir des petits nouveaux qui en avaient fait la demande. En l'occurrence la communauté de communes des Monts de Vologne qui assurait jusqu'ici son service de ramassage en régie, qui regroupe les communes d'Aumontzey, Barbey-Seroux, Champdray, Granges-sur-Vologne, Herpelmont et Jussarupt totalisant 3 739 habitants au dernier recensement. On va ainsi vers la centaine de communes vosgiennes adhérant au Sicovad, qui en rassemblait une petite trentaine en 1995 ! Ira-t-on plus loin dans l'intégration ? Pas sûr, car le coût des services augmente avec le kilométrage. Pour ce coup-ci, le Sicovad devrait à peu près s'y retrouver financièrement. Les habitants concernés plus encore : leur facture à la poubelle devrait baisser d'environ 20 %.

Commenter cet article