Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Visiteurs

ACCID - Association loi 1901   Plus de 150 adhérents ... pour 2013

Publié par ACCID

sicovad compostage 09 2010

L’installation discrète mais efficace date de deux petits mois. L’opération est restée sous silence, le temps de constater le bon investissement des habitants dans ce site pilote de compostage installé au pied d’un immeuble collectif.

Après la mise en place d’une plateforme de compostage, des mesures incitatives pour le compostage individuel, le Sicovad franchit une nouvelle étape avec ces deux expériences à la Baudenotte et rue Léon-Schwab. Des initiatives qui répondent à plusieurs impératifs : la réduction des déchets ménagers et le Grenelle de l’environnement. L’un des objectifs fixé étant clairement « d’améliorer la gestion des déchets organiques en favorisant la gestion de proximité de ces derniers ».

Des habitants motivés

Cette nécessité trouve écho dans le constat établi par le Sicovad l’an dernier. « L’étude portant sur les ordures ménagères résiduelles révèle que l’équivalent de 78 kg de déchets de cuisine par habitant et par an ne sont pas encore valorisés », note Benoît Jourdain, président du Sicovad.

Face à ces chiffres éloquents et en sachant que l’enjeu, notamment à Epinal, se situe dans l’habitat collectif présent en nombre, des recherches ont été effectuées en collaboration avec l’OPHAE pour identifier des sites qui se prêtent à l’expérience.

Pour passer de la théorie à la pratique, encore fallait-il aussi dénicher des personnes motivées et des référents. A l’image de Marie-Thérèse Protois qui prend cette mission de compostage à cœur. Chaque matin, cette habitante de la rue Léon-Schwab surveille de près les trois bacs présents au fond du jardin collectif. « Une mesure écologique », qui a séduit d’autres habitants. « Au lieu d’acheter du compost, on le fait », se réjouit Danièle Midreuil, qui possède aussi son petit jardinet et alimente régulièrement les bacs en déchets de cuisine.

Si cette belle initiative ne se répercute pas pour le moment sur la facture d’ordures ménagères, elle a le mérite d’ancrer de bonnes habitudes citoyennes…

Marie BLUTTE
Vosges Matin - 29/09/210

Commenter cet article