Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Association ACCID

ACCID est une association loi 1901 qui a pour but de s'opposer à l'implantation d'un Centre de Stockage de Déchets Ultimes ou à tout autre type de décharge ou de stockages contrôlés

Vosges Televison Image Plus : une télévision de pionniers (Vosges Matin)

image plus 20 ans

Il y a vingt ans, Images Plus naissait sur le réseau câblé spinalien. Les pionniers se souviennent de cette époque et des moments forts des débuts.

Tout est parti du "plan câble" à la fin des années 80. Une fois les communes d'Epinal, Chantraine et Golbey raccordées, ne restait plus qu'à rattacher un outil de communication local à ce vecteur. Images Plus était née.

Le premier jour, Dominique Renauld s'en souvient parfaitement : " C'était le 4 mai 1990. Je faisais une émission de cinéma et j'avais amené la première cassette à 8 h du matin, avant d'aller travailler." Celui qui est maintenant directeur de la télévision locale est arrivé rue de la Chipotte en 1992, avec le rapprochement du département formation.

Du côté des élus aussi, l'arrivée de la télévision locale a été un événement. Le maire de Golbey, Jean Alémani, s'en souvient bien : "
On a décidé ça avec Séguin et le maire de Chantraine. Le but premier était d'apporter aux gens de l'info de proximité. Je pense que le Français a toujours besoin de choses nouvelles. Tout le monde saute dessus !"

C'est donc sur la base d'une participation avec les communes dites "historiques" que sont Epinal, Chantraine, Golbey, puis par la suite Dogneville et Thaon notamment, mêlées à un partenariat avec des entreprises privées que s'est développée Images Plus. " Les élus voulaient montrer qu'il était possible de faire de la télévision locale de qualité, complète Dominique Renauld, Nous avons fait partie des premières télévisions locales et on a réussi à traverser toute cette époque." Une réussite liée aussi au personnel mobilisé et investi au service de l'hyper-proximité. " Le fait d'être dans une agglomération de taille moyenne nous donne une force, celle des réseaux créés et des liens avec le téléspectateur mais aussi une faiblesse, le potentiel commercial."

image plus techniciens

"Voulue par Philippe Séguin"

Chargé " de gérer et de collecter les fonds", Michel Heinrich est remonté, lui aussi, vingt années en arrière : " Cette télévision avait été voulue par Philippe Séguin, passionné d'images et de télévision qui a été jusqu'à concevoir les émissions et la grille de programme." Le maire spinalien se souvient de l'innovation de certaines émissions. "
Les gens aimaient se voir dans les reportages et étaient fiers de leur télévision et le journal a été, dès l'origine, un moment très attendu."

Directeur général du CSA, Olivier Japiot confirme, lui, les clés de la réussite de ce genre de chaînes locales : "
Le partenariat privé est important ainsi que le fait d'avoir des programmes locaux pour que les habitants voient ce qu'il se passe chez eux."

La chaîne locale est passée à un autre niveau l'an passé avec l'arrivée de la TNT et la diffusion dans tout le département : " On est passé d'une télévision d'hyper-proximité à un territoire plus important. Il a fallu qu'on prenne nos marques. On ne peut pas tout couvrir et démultiplier le temps du journal", explique Dominique Renauld qui espère désormais conquérir un nouveau public.

Grégory BARBIER

gbarbier@vosgesmatin.fr
Vosges Matin - 23 mai 2010

Lien vers le journal du site "Vosges Télévision"

 

Lien vers le site Internet de "Vosges Télévision"

Changement de nom


La plupart des chaînes de la TNT y étaient déjà passées, Images Plus l'a fait cette semaine, adoptant un format élargi, le 16/9. " On a reçu un nouveau car-régie et des investissements assez lourds avaient été faits, notamment dans les caméras, précise le directeur. C'est une évolution naturelle qui va avec celle du parc de télévision." Un nouveau matériel qui permet même d'envisager la HD. "
Si les calendriers sont respectés concernant la TNT, cela pourrait se faire en 2014."

L'autre grand changement annoncé et déjà visible, c'est l'évolution du nom de la télévision locale. Appelez-la désormais non plus Images Plus Vosges Télévision comme depuis quelques mois mais Vosges Télévision Images Plus. " Cela souligne la vocation départementale de la chaîne. Il faut qu'on se fasse voir et connaître du reste du département", poursuit Dominique Renauld.

Un an après le changement d'identité visuelle qui a accompagné l'arrivée sur la TNT, tout le travail est donc à refaire.

 

Si le conseil général n'a pas manqué de saluer cette nouvelle dénomination, Michel Heinrich a regretté " cette décision prise à la majorité de changer de nom, auquel les créateurs étaient attachés et qui restait empreint d'une certaine modernité."

G.B.

Echange de programmes

Président du TLSP (union des télévisions locales de service public), Dominique Renauld voit plus largement le développement des télévisions locales en France, grâce à la TNT. "
Les études montrent qu'elles vont mieux. Elles ont baissé leurs charges et ont augmenté leurs ressources. Le modèle d'économie mixte s'impose et place les collectivités et le privé dans le même projet."

L'avenir est aux syndications : les échanges de programmes entre télévisions locales pourraient devenir la norme et seront assurément une force pour l'avenir. "
Images Plus va par exemple produire un programme jeunesse qui sera diffusé ailleurs."

Dans la région, après les Vosges et la Meuse, c'est la Moselle qui aura sa télévision dans quelques jours (Mirabelle TV).

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article