Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Visiteurs

ACCID - Association loi 1901   Plus de 150 adhérents ... pour 2013

Publié par ACCID

Ce n'est pas nous qui le disons mais M. Benoit JOURDAIN, président du SMD, lors du reportage accordé à Vosges Télévision dans le Journal du 11 juin 2010. Malheureusement pour nous, il ne parle que de l'enfouissement des déchets ménagers (OM y compris encombrants) et n'évoque pas l'enfouissement des DIB.
 
Ce reportage a été tourné la semaine dernière lors des tests du nouveau broyeur d'encombrants ménagers (HAMMEL VB 750 D) à l'usine d'incinération de Rambervillers. Ce broyeur va permettre d'incinérer - une fois broyés -  les encombrants ménagers (porte à porte ou déchèterie, 20 000 t / an) qui, à cause de leur taille, de pouvaient pas l'être auparavant. Ils sont donc pour le moment enfouis au CSDU de Ménarmont.

Ne pas oublier cependant les priorités : d'abord le réemploi, puis le tri (déchèterie) et le recyclage, ensuite incinérer seulement ce qui n'est pas réutilisable. Il ne faut pas que le broyage des encombrants pénalise le tri : pourquoi trier puisque tout peut être incinéré ? Le nouveau PDEDMA des Vosges ne prévoit plus que 13 000 t d'encombrants en 2015, 6700 t en 2020. Et non 20 000 t /an comme aujourd'hui.

Pour finir, citons les propos exacts de M. JOURDAIN : "Plus besoin d'enfouissement. Ce serait le schéma idéal. ... Si on peut se passer d'enfouissement pour les déchets ménagers ... à l'horizon 2018. Ce serait un schéma idéal". Nous en connaissons qui ont été traités de "dangereux utopistes" pour moins que ça ;-)

Ecoconception, tarification incitative, tri, recyclage, compostage, réemploi, collecte sélective des fermentescibles. Ce sont là les priorités.

Il ne reste plus qu'à trouver une solution pour les 60 000 t de DIB, ...



Commenter cet article